Entre monastères, dzongs et temples

Nous voici de retour de ce pays magique qu’est le Bhoutan. Là bas, nous avons été transportés dans un autre monde, une autre époque. Un pays, calme, propre, paisible, aux infrastructures correctement développées qui réussit malgré tout à nous faire sentir hors du temps du fait des traditions fortes qui font l’empreinte de ce pays. Bien que classé en queue de la liste des pays économiquement développés, on perçoit ici que ce facteur n’est pas une fin en soi et que si l’on considère juste le bonheur des habitants, le Bhoutan arrive au 8e rang mondial, plutôt dans les meilleurs donc et ca se ressent nettement sur place.

Ce voyage culturel tournait largement autour du bouddhisme qui est la religion omniprésente au Bhoutan. Nous passions donc de dzongs (monastères-forteresses servant à la fois de centre religieux et administratif), en monastères en passant par de simples temples.

Dzong_Punakha_Bhoutan

Dzong de Punakha

Nous avions plaisir à écouter notre guide qui nous décryptait les significations des décorations murales comme les roues de la vie, les mandalas, les gardiens des points cardinaux… et qui nous narrait les légendes des dieux et autres personnages clés du bouddhisme au Bhoutan. Car ici, on pratique le bouddhisme mahayana (celui du « grand véhicule », vous voilà bien renseignés n’est ce pas ? pour ce qui souhaiteraient creuser le sujet, vous pouvez aller voir ici) et en plus de Bouddha, on vénère encore plus largement des personnages comme Guru Rimpoche, dit aussi Padmasambhava, qui est celui qui a introduit le bouddhisme au Bhoutan ou encore Zhabdrung, qui est connu pour être l’unificateur du pays. A cela s’ajoutaient le dieu de la compassion, le dieu de la protection, les bodhisattvas, les taras, les bouddhas du présent, du passé et du futur et j’en passe, on s’y perdait un peu quand même…

Guru_Rimpoche_bouddhismebouddhisme_Zhabdrung

Guru Rimpoche et Zhabdrung

Peintures_monastere_Bhoutan

Peintures murales d’un monastère

Dans les monastères ou les tzongs grouillant de vie, on pouvait observer les moines de tous âges réciter leurs mantras, s’activer pour le repas du soir ou encore réaliser avec minutie un mandala en poudres colorées.

Moines_Bhoutan

Séances de débats pour les moines dans le Bumthang

MandalaMoine_dans_un_monastere

Moines bouddhistes

Certains monastères n’étaient pas très faciles d’accès, notamment celui du Tiger’s Nest qui nous a demandé de grimper près de 900 mètres de dénivelés à pied pour l’atteindre, mais ce joyaux en valait vraiment le coup.

Tiger_Nest_Bhoutan

Monastère du Tiger’s Nest

Les temples eux aussi se voyaient fréquentés de fidèles pieux, mais ce qui était frappant c’était le nombre de personnes âgées qui y étaient. Elles passaient quasiment la journée dans ces temples à faire tourner un à un les moulins à prières qui faisaient le tour du bâtiment. Elles tournaient, tournaient et priaient avec beaucoup de ferveur pour, selon notre guide, accumuler le plus de bonnes actions et laver tous leurs pêchers pour espérer le mieux après la mort.

Moulins_a_prieresPrieres

Personnes âgées en séance de prières

Des prières bouddhiques, il y en avait partout. Soit sous la forme de gros ou petits moulins à prières ou alors ce qu’on voyait encore plus c’était les drapeaux de prières, soit sur de très hauts mâts avec des drapeaux blancs ou sous la forme de longues banderoles de petits drapeaux multicolores. A certains endroits, on trouvait des forêts de drapeaux comme aux cols de montagnes que l’on passaient. Comme souvent les cols étaient complètement sous la brume, cela donnait des paysages des plus mystérieux.

Foret_de_drapeaux_de_prieres

Drapeaux de prières dans la brume

About the Author

4 thoughts on “Entre monastères, dzongs et temples

    • Author gravatar

      Tu m’as donné envie d’aller au Bhoutan alors que sincérement ce pays ne m’attirait pas des masses. Les photos sont comme d’hab magnifiques. As tu ramené un moulin à prière? J’ai toujours celui que Fred m »a ramené…

    • Author gravatar

      Je te le conseille vraiment, c’est canon! Et c’est vraiment paisible, reposant… Par contre attention je n’ai pas vu de spa 😉
      Sinon, non on n’a pas ramené de moulin à prières. C’est vrai qu’on n’est pas très souvenirs… nos meilleurs souvenirs sont les photos.

    • Author gravatar

      Grandiose…
      Le monastère de Tiger’s Nest me fait penser à celui d’Amorgos en Grèce, creusé à même la roche, en haut d’une falaise, mais celui d’Amorgos est beaucoup plus simple, beaucoup moins somptueux que celui là.
      Les banderoles de prières sont similaires au Tibet, ma mère avait ramené plein de photos…
      Et la taxe de tourisme s’élève à combien par jour?

    • Author gravatar

      Je ne connais pas ce monastère d’Amorgos, il faudra que je regarde à quoi cela ressemble…
      Oui les drapeaux de prières se retrouvent dans toute cette région bouddhiste : Tibet, Népal, Ladakh…
      Pour aller au Bhoutan, en fait il faut payer 220$ par jour et par personne (et ca va bientôt augmenter). Par contre cela inclut transport, logement, guide, entrées… ils ne veulent pas de tourisme de masse, c’est donc une manière de limiter l’afflux de touristes en fixant un droit d’entrée minimum. et pas possible de voyager en backpacker au Bhoutan, obligé de passer par une agence de voyage locale qui fournira un guide qui vous suivra partout… il faut des permis de route, des permis pour entrer dans les dzongs… cela ne laisse pas du tout la place à l’improvisation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *