Sorcellerie, astrologie et autres croyances

Hier, dans mon article, je vous parlais du mauvais œil que les indiens redoutent et les moyens qu’ils ont trouvé pour se protéger. Mais de manière plus générale, nos amis moustachus ont des tonnes de croyances. On se rappelle par exemple de leur peur déraisonnée lors de la dernière éclipse de soleil, journée pendant laquelle beaucoup d’indiens sont restés cloitrés chez eux en ce jour pas du tout auspicieux selon eux (voir l’article révélant d’autres superstitions surprenantes à ce sujet ici).

Et il semble que les indiens prennent aussi très au sérieux les histoires de sorcellerie. On pouvait lire récemment dans le journal qu’on avait retrouvé deux personnes âgées qui avaient été brûlées vives par une armée de femmes dans un village de l’Andhra Pradesh. Ces deux personnes étaient accusées d’avoir pratiqué des actes de sorcellerie sur les villageois, on les aurait pris en flagrant délit sous un arbre, et étaient même rendues responsables de la mort d’un enfant dans un accident de la route. Ca fait froid dans le dos tout de même cette histoire.

Bon, que des villageois dans un village reculé d’Inde croient en la sorcellerie, admettons… Mais ce qu’on apprenait hier dans le journal était encore plus stupéfiant. En première page, on nous annonce que le gouvernement de l’état du Karnataka va devoir partir… En lisant l’article, on comprend que l’élection n’est pas encore passée mais que les astres sont tellement mauvais que les chances de succès sont infimes. Même à faire des tonnes de poojas, il sera difficile voir impossible de contrer ce mauvais alignement des astres pas du tout propice pour le gouvernement en place. Des inquiétudes fortes sont nées également à la suite de la découverte d’éléments de magie noire en face du parlement du Karnataka (une tête de poule tranchée, un citron transpercé par des clous, un pot en cuivre avec du sang…). Mais les experts sont plutôt rassurants, un tel rituel n’est pas capable de renverser un gouvernement, il ne peut atteindre qu’un individu. Ah ok…

rituel_de_magie_noire_Bangalore

Scène de magie noire en face du parlement à Bangalore (Source : Times of India)

Mais le pire quand même, c’est qu’on nous dit aussi que les membres du gouvernement, étant donné le climat politique agité dans l’état ces dernières années, ont dépensé en argent public 10 crore (c’est-à-dire 100 millions de Roupies, soit 1,5 million d’euros !) en frais d’astrologues l’année dernière. Il faut dire que les astrologues ont des tarifs plutôt rondelets : entre 1500 et 15000€ pour un rituel invoquant le succès et cela doit être encore plus pour les rituels appelés shatru samhara effectués en vue d’éliminer les ennemis, étant donné qu’il y a un risque d’effet boomerang sur l’astrologue, et que ce dernier doit donc au préalable faire différents rituels d’auto-protection avant de se lancer…

Quand on dit que l’Inde est surprenante…

Je savais déjà que les astres dirigeaient beaucoup la vie des gens : ce sont les astres qui donnent les dates de mariage, les dates d’ouverture de magasins, qui dictent si un couple est fait pour fonctionner ou pas… mais si les astres s’immiscent aussi dans la politique, alors… Incredible India, toujours !

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *