Ma maid m’a quittée

Après les différents récits de nos aventures à travers le Ladakh, retour à la vie quotidienne, plus terre à terre…

A notre retour de vacances en France mi-juillet, je me remets vite dans le bain, retrouve mes habitudes, mes repères, le chien, la maid… Et voilà que deux jours après, Bhagya veut me parler. Elle me dit qu’elle doit partir, qu’elle peut me trouver une remplaçante… c’est un peu flou tout ca, je pense qu’elle doit s’absenter un certaine période mais qu’elle va revenir. Mais en creusant un peu pour éclaircir le sujet, je comprends alors qu’elle va bien partir, oui, mais définitivement ! Ahhhh, non pas ca, Bhagya qui gère la maison à la perfection, nous fait de bons petits plats français, m’aide dans les traductions anglais/kannada avec les interlocuteurs divers… ce n’est pas le drame, mais bon, on s’était bien habitués à Bhagya, on l’appréciait beaucoup et son départ n’était pas une bonne nouvelle. Heureusement, elle a géré ça de manière très professionnelle. Elle m’a trouvé une remplaçante, Latha, expérimentée et ayant déjà travaillé pour une famille française (crucial pour la cuisine !). Fin juillet, on avait planifié une semaine de transfert de connaissances pour que Bhagya lui explique en détail sa routine pour le ménage, les magasins et ses habitudes pour les courses et surtout les recettes de nos plats préférés. Vraiment pro jusqu’au bout.

Alors pourquoi ce départ me demanderez-vous ? Et bien, pour gagner sa vie d’une autre manière. Elle vient d’ouvrir un petit magasin à côté de chez elle, une petite épicerie où elle vend pour le moment des légumes, du lait frais, des œufs. En fonction de comment cela marche, elle pourra ensuite envisager d’élargir sa gamme de produits.
Bhagya vient d’avoir 40 ans, ce n’est pas vieux en soi, mais ce petit commerce sera un métier plus confortable et moins physique pour elle, avec les années qui vont passer. En plus, c’est juste à côté de chez elle, cela lui évite plusieurs heures de transports en bus par jour. L’ouverture du magasin était le 9 août. Ce n’est pas elle qui a choisi la date, ce sont les astres. Et oui, c’est très sérieux avec l’hindouisme, on n’improvise pas une ouverture de magasin comme ça. Il faut choisir le jour le plus auspicieux pour cette occasion et c’est le prêtre qui le détermine avec les astres. Et le jour J, on se donne toutes les chances de succès en faisant une cérémonie avec offrandes et prières.

Avec notre voyage au Ladakh, j’ai finalement quitté Bhagya fin juillet en lui souhaitant sincèrement bonne chance. Je lui ai promis d’aller la voir et de visiter par la même occasion son magasin prochainement. Je vous tiendrai au courant.

 

Bhagya

Bhagya avec Chipie

Et sinon depuis, c’est donc Latha qui gère la maison au quotidien, elle se débrouille bien. Et elle a surtout bien pris le relai au niveau des fourneaux et du shopping, ce qui était le plus critique, donc on est ravis !

Contrairement à Bhagya, Latha est chrétienne, je n’ai rien contre les chrétiens, mais le fait est que malheureusement je ne pourrai plus avoir avec ces discussions intéressantes sur la religion hindoue où elle m’expliquait les différents festivals, les rituels associés… Par contre, point positif, je pense que j’arriverai mieux à anticiper les jours d’absence pour les fêtes chrétiennes que je maîtrise un peu mieux. Car j’ai l’impression que la religion hindoue compte un nombre incroyable de fêtes et de festivals, surtout en fin d’année, que je découvrais à chaque fois. En fin d’année avec les hindous, cela donne : « M’am, vendredi c’est Dussehra, je ne pourrai pas venir. », « Ah ok, pas de problème ». Le lundi d’après, « M’am, mercredi prochain c’est Diwali et la veille il faut que je prépare le repas pour la famille et que je nettoie toute la maison de fond en comble, donc je ne viendrai pas mardi et mercredi », « Encore un festival ? Bon ben ok… »…

About the Author

4 thoughts on “Ma maid m’a quittée

    • Author gravatar

      Elle avait une bonne tête la bhagya:)
      Et puis elle a l air d’ avoir fait un bon transfert de competences…
      Quelle volonte en ts cas…ouvrir un magasin, ça marche a ts les coups…

    • Author gravatar

      Pas a tous les coups je voulais dire…
      Et lui avais tu transmis ta recette du flan au pruneaux, que tu m as transmise a moi!

    • Author gravatar

      Ah ok je comprends mieux!
      Non je ne lui avait pas transmise ma recette du fameux flan aux pruneaux. Je l’ai donné à Latha par contre car j’ai refait un essai récemment (la dernière fois c’était une cata, plus de gaz donc j’avais fini la cuisson au micro-ondes…). Mais là encore le résultat était un peu bizarre, cela doit être la farine qui est différente car c’était un peu compact et caoutchouteux… pas top non plus…
      Et toi, est ce que tu l’as refaite depuis que je te l’ai transmise?

    • …[Trackback]…

      […]you make blogging glance[…]…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *