Salon du vin à Bangalore

Ce week-end avait lieu le 1e salon du vin à Bangalore, où nous sommes allés faire un tour. Et d’après le journal, il semble que cet événement ait plutôt bien marché, plus de 6000 entrées le premier jour. Même si la consommation de vin n’est pas culturelle comme en France, les indiens commencent à y prendre goût. Enfin surtout les classes moyennes et supérieures car on peut dire que le vin n’est pas à la portée de tous les porte-monnaie en Inde. Il faut compter 8€ pour une bouteille de vin indien de moyenne gamme et pour un vin importé de l’étranger là c’est plutôt 15€ la bouteille minimum.

Alors bien sur, sur un salon, il y a toujours de bonnes affaires à faire avec des offres attractives (réductions, bouteilles offertes…). Mais avant d’acheter, il faut goûter ! Premier stand, Big Banyan, producteur indien, offre de dégustation de 3 vins pour 100 Rs (1,5€) : rosé, blanc, rouge. Bon pas trop mal, on repart avec une bouteille de chaque. Suivant : Kinvah, autre vin indien, dégustation gratuite cette fois, rouge ou blanc ? Bon allez on prend les deux, en plus il y a une 3e bouteille gratuite.

Stand_vin_indien_Kinvah

Stand suivant : Britannia, dés aromatisés de fromage, on embarque 6 paquets, ce sera parfait pour l’apéro du soir à l’appart.

fromage_Britannia_salon_vin_Bangalore

Next : un importateur de vins étrangers, cool on va pouvoir tester de nouveaux vins. Package de dégustation assez ambitieux : 4 vins indiens + 2 vins importés. Bon là on craque pour les deux vins importés d’Afrique du Sud (un Pinotage et un Sauvignon blanc), il n’y a pas à dire, même si les vins indiens sont relativement bons on n’a pas la complexité et la délicatesse dans les arômes que l’on peut retrouver dans les vins des pays producteurs « traditionnels ».

Salon_du_vin_Bangalore

On n’en est à peine au tiers des stands présents sur le salon, mais à ce stade, la pause s’impose ! Ce sont des verres de dégustation, mais tous accumulés, cela commence à faire pas mal surtout quand on est presque à jeun. De plus on est en rickshaw, 8 bouteilles cela suffira déjà largement à refaire un peu le stock. Les autres vins on aura bien l’occasion de les goûter plus tard. On a juste regardé rapidement les autres stands et il y a des vignobles proches de Bangalore, à Nandi Hills, dont on ne connaît pas le vin et qui proposent des journées découverte avec déjeuner et dégustation sur place. On trouvera donc l’occasion d’aller y passer un samedi pour tester ces nouveaux vins.

Avant de partir, nous sommes allés faire un tour dans la salle de conférence pour voir ce que l’on y racontait. Le présentateur essayait de convaincre l’assistance que la consommation de vin était tout de qu’il y avait de bon pour notre organisme : antioxydant, réduction des risques liés aux maladies cardio-vasculaires… bon et bien santé alors !

Le_vin_bon_pour_la_sante

About the Author

6 thoughts on “Salon du vin à Bangalore

    • Author gravatar

      Comment ça me manque trop!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Mais j’ai aussi entendu à la radio qu’un verre de vin chaque soir est bon pour la santé, ça parait difficile à croire et pourtant…

    • Author gravatar

      Ah oui pour toi, encore quelques mois à patienter avant de pouvoir reboire un verre de vin!
      Bon pour la santé, peut être un peu, mais à faible dose ca c’est sur.

    • Author gravatar

      Bonjour amis expats,

      Le bon vin me manque terriblement aussi! Je ne rentre pas en France avant au moins 3 ans et moi qui aime le vin, c’est beaucoup de temps perdu pour continuer à fournir ma cave. Je voulais savoir si vous aviez trouvé un moyen pour continuer à investir dans votre cave depuis l’Inde???

    • Author gravatar

      Depuis que l’on est arrivé, on est plutôt branchés vins indiens, même si c’est sur que ce ne sont pas les meilleurs. Mais les vins importés sont assez chers je trouve pour une qualité moyenne parfois ou alors il faut vraiment mettre le prix. Pour les vins, on se fournit chez Thom’s, Gourmet Foodworld (MG road) ou Spencer qui ont un bon choix en vins indiens et aussi importés (sud africains, australiens…).

    • Author gravatar

      Bande d’alcooliques: entre les expat qui ont soif de vin et la femme enceinte qui reve d’un verre à chaque fois qu’on est en groupe….

    • Author gravatar

      La pauvre Audrey, il va falloir qu’elle tienne encore quelques mois! Et nous en tout cas, on va être très contents de regouter à de bons vins français à notre retour en juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *