Kumbh Mela 2010 à Haridwar

A peine rentrés de nos vacances dans l’Uttar Pradesh que nous somme repartis directement pour un long week-end dans l’Uttarakhand, à Haridwar exactement. Mais que sommes nous allés faire dans cette ville perdue du Nord de l’Inde ? Et bien, c’était pour assister à la Kumbh Mela, littéralement qui veut dire la fête de la coupe, un grand pèlerinage hindou qui se produit tous les trois ans, alternativement à Ujjain, Nasik, Allahabad et Haridwar, formant un cycle de douze ans. Plusieurs millions de pèlerins se succèdent en ces lieux tout au long de cette fête qui dure à chaque fois deux-trois moins environ, en faisant le plus grand rassemblement humain au monde. Effectivement, du monde, on vous le confirme, il y en avait…

Ghats_Haridwar_surpeuples_Kumbh_Mela_2010

Les eaux pures et sacrées du Gange qui attirent tant de monde

Haridwar_Kumbh_Mela_2010

Ghâts d’Haridwar surpeuplés lors de la Kumbh Mela

Vue_des_ghats_Haridwar—–Ghats_Haridwar_la_nuit

Vue sur les ghâts d’Haridwar le jour et la nuit

Pour comprendre pourquoi un tel engouement pour cette Kumbh Mela, il est important de revenir sur la légende originelle. Selon le mythe hindou, le barattage de la mer de lait produisit un nectar d’immortalité que les dieux et les démons se disputèrent pendant 12 jours (symbolisé par le cycle des 12 ans des Kumbh Mela). Au cours de cette lutte, finalement gagnée par les dieux, quelques gouttes de ce nectar précieux s’échappèrent de la coupe (Kumbh en sanscrit) qui le contenait et tombèrent dans les quatre endroits que j’ai cités (Haridwar, Ujjain, Nasik et Allahabad), en faisant des lieux de pèlerinages sacrés pour les hindous lors des Kumbh Mela.

Pour les pèlerins, ce qui est primordial, c’est de s’immerger dans le fleuve, le Gange à Haridwar. Ce bain aurait en effet la propriété de les nettoyer de leurs pêchers ainsi que ceux de leurs ascendants sur 88 générations. Il faut bien ça pour se motiver à s’immerger dans cette eau glaciale, fraîchement sortie des glaciers de l’Himalaya. Nous nous sommes aussi baignés dans cette eau aux propriétés si prometteuses, mais nous n’étions pas aussi courageux que les pèlerins et nous ne nous y sommes risqués qu’à mi-mollets.

Les pèlerins, qui venaient de toute l’Inde, eux étaient prêts à tout pour atteindre les ghâts et s’immerger dans le Gange. Ils affluaient par milliers sans discontinuité jour et nuit, laissant les ghâts d’Haridwar constamment surpeuplés. Poojas de fleurs et d’encens au fleuve, immersion complète dans l’eau, prières, sans oublier de prélever un échantillon de cette eau sacrée dans un bidon pour la maison… tous suivaient ce même rituel avec beaucoup de ferveur et de dévotion.

Immersion_dans_le_Gange_Kumbh_Mela_Haridwar

Immersion dans les eaux sacrées du Gange

Pelerins_Kumbh_Mela

Pèlerins

Devotion—–Priere_au_Gange

Prière et dévotion

About the Author

4 thoughts on “Kumbh Mela 2010 à Haridwar

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *