Virée dans notre quartier : Richard’s Town

Samedi après-midi, nous sommes partis en reportage photos dans notre quartier, histoire de montrer un peu à quoi ressemble notre environnement. Départ donc de l’immeuble dont voici la façade :

notre_immeuble

Juste au coin de la rue, notre petit vendeur de bananes avec son stand roulant est fidèle à son poste. Je vais régulièrement lui acheter des petites bananes sucrées : à manger nature, en salade de fruits ou en gâteau dont Bhagya a le secret, c’est un régal. A 20 roupies le kilo (0,3 €), je me dis qu’il faut en vendre des bananes pour avoir un revenu décent. Ca ne doit pas être facile tout les jours pour ce cher monsieur…

Vendeur_bananes

Si l’on descend Davis Road, sur la droite on tombe sur cette imposante église en granite. Elle s’appelle « Holy Ghost Church », en français, « l’église du Saint-Esprit ».

Holy_Ghost_Church

A la sortie, on retrouve plusieurs vendeurs ambulants, notamment le vendeur de jus de canne à sucre. Les cannes fraîches sont directement pressées et broyées à l’aide d’une grosse machine bruyante à moteur. Stéphane et moi adorons ce jus, mais depuis qu’on est arrivés en Inde, on ne s’y est pas encore risqués à cause de l’eau surement douteuse avec laquelle sont lavés les verres. Mais bon on se laissera bien tenter un jour.

vendeur_jus_de_canne

Si on continue, à deux pas de l’église, nous tombons sur le verdoyant « Richard’s Park ». Très calme, très luxuriant, ce petit parc bien entretenu est le lieu de rendez-vous pour les amoureux venus bavarder sur un banc (pas trop de gestes affectueux en Inde, c’est déplacé). On y rencontre aussi les bambins venus accompagnés de leurs parents pour jouer dans le jardin d’enfants ou encore des travailleurs venus faire une petite sieste sur un banc. L’entrée du parc est maintenant payante, il nous en a coûté 2 Rs par personne (0,03€, presque gratuit quoi).

Richards_Park

De l’autre côté du parc, quand on va sur Clarke Road, on arrive sur un petit marché aux fruits, où les vendeurs sont là toute la journée, tous les jours de la semaine. C’est ici que Bhagya vient souvent acheter nos fruits. Elle les achetait avant au supermarché, mais je préfère faire travailler les petits marchands. Remarquez comme les fruits sont bien présentés, joliment arrangés en petites pyramides.

Marche_aux_fruits

Juste à côté se tient le vendeur de glaces que nous n’avons pas testé.

Vendeur_de_glaces

Nous notre repère se trouve plutôt à quelques mètres de là. Il s’agit du « French Loaf », une boulangerie soit disant à la française. Leur pain est assez médiocre (que du pain de mie…) mais ils ont de bonnes petites quiches et pâtisseries que nous prenions souvent pour le dîner avant l’arrivée de Bhagya.

Boulangerie_French_Loaf

Si l’on continue, on passe sur un pont enjambant la voie ferrée qui sert de limite avec le quartier animé voisin : Fraser Town et sa rue Mosque Road dont nous ferons le tour d’horizon dans l’article suivant.

About the Author

4 thoughts on “Virée dans notre quartier : Richard’s Town

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *