Tiruvannamalai et Gingee

Voici la parenthèse de l’éclipse solaire de vendredi fermée, je vais pouvoir attaquer notre récit d’aventures en Inde du Sud.

Notre première journée de voyage fut donc consacrée à la route vers Pondichéry que nous avons agrémenté de deux petites escales.

Premier arrêt à Tiruvannamalai pour y visiter un vaste temple dans lequel Shiva est vénéré sous la forme d’Arunachaleswar, un aspect du feu. Premiers contacts chaleureux avec la population de pèlerins venus ici en masse célébrer leur dieu : regards fixes intrigués d’indiens venant des campagnes et pour qui la vue d’un occidental est une première, séances photos avec certains, séance de questions-réponses avec d’autres. Seuls touristes, c’est complètement immergés dans la ferveur ambiante que nous avons visité ce premier temple et découvert quelques rituels religieux surprenants comme se faire bénir par la trompe d’un éléphant ou encore murmurer à l’oreille d’un nandi ses vœux pieux.

Temple_de_Tiruvannamalai

Femmes_murmurant_a_l_oreille_du_nandi

Femme_benie_par_un_elephant

Notre deuxième étape fut à Gingee. Nous en avons d’abord profité pour déjeuner à l’ombre des arbres. Notre repas fut quelque peu agité à cause de singes qui avaient décidé de tenter de nous voler notre repas, en vain heureusement. Une fois rassasiés, nous avons entrepris l’ascension de la colline rocheuse sur laquelle trônent quelques vestiges d’un fort du XVIe siècle. Cette ballade digestive fut bien agréable et paisible. Nous avons ensuite repris notre route vers Pondichéry où nous avons passé la nuit.

Fort_de_Gingee

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *