Dernière étape : Cochin

Nous voici arrivés à Cochin, la dernière étape de notre belle aventure à 7 en Inde du Sud. Occupé par les portugais, les hollandais puis les anglais, Cochin offre un mélange culturel intéressant. Avec deux jours et demi sur place, nous avons eu le temps de bien en profiter et de découvrir tous les quartiers de Cochin : Fort Kochi, Mattancherry, Jet Town et la moderne Ernakulam.

Nous logions dans un mignon petit hôtel « Fort House » situé sur le front de mer de Fort-Kochi. Nous étions à deux pas de la promenade où s’alignent les carrelets chinois, ces immenses filets de pêche suspendus à un mât d’une trentaine de mètres.

Carrelet_chinois_Cochin

Ce quartier des pêcheurs est très animé et en fin d’après-midi nous pouvons voir les bateaux revenir chargés de poissons et assister à la vente à la criée sur le bord de la promenade. Des petits stands proposent aussi le poisson fraîchement pêché qu’il est possible de faire cuisiner dans des petites gargotes en plein air installés sur une place non loin. Nous avons testé cette option le soir même et nous sommes faits un festin de gambas, langoustes et poissons grillés. Miammm.

Marche_aux_poissons_Cochin

Cochin est en bord de mer, mais il faut s’éloigner un peu pour trouver une vraie plage où il est possible de se baigner et de faire un peu de farniente. C’est donc à Cherai Beach, à 25 km de Fort-Cochin que nous sommes allés trainasser le deuxième jour avec sur le retour une option shopping à Ernakulam pour certains.

C’est le dernier jour où nous avons exploré plus en profondeur Fort-Kochi avec ses églises, comme la basilique Santa-Cruz ou l’église Saint-François où fut inhumé Vasco de Gama avant son rapatriement au Portugal 14 ans plus tard. Le reste de la ballade consiste surtout à se promener dans les petites rues de cet ancien quartier colonial et d’admirer les anciennes demeures, les ruines du cimetière hollandais et s’imprégner du charme paisible de cette vieille ville.

Basilique_Santa_Cruz_CochinChrétiens_Cochin

Fort_Cochin

Vieille_ville_Cochin

Direction ensuite le quartier de Mattancherry. Nous avons été agréablement surpris par la visite du Dutch Palace, un ancien palais du XVIe siècle qui présente d’abord de belles fresques de légendes hindoues et ensuite plusieurs galeries montrant différents aspects de l’histoire de Cochin pendant l’occupation par les hollandais. La qualité de présentation des objets et des explications qui les accompagnaient nous ont impressionnés. Il faut dire que nous sommes habitués à voir des musées en Inde avec une succession d’objets et c’est tout…

Juste à côté, se trouve le quartier de Jet Town, aussi appelé le quartier juif. A part la visite de la vieille synagogue, nous avons surtout porté notre dévolu sur les multiples magasins d’antiquités qui se succèdent. Même si nous n’avons rien acheté, ce fut un vrai plaisir des yeux. Ces antiquaires sont de vraies cavernes d’Ali Baba : des coffres, des lampes, des statues, des masques, des portes, des meubles, des idoles hindous… il y en a vraiment pour tous les goûts. Il n’est pourtant pas évident de distinguer les objets les uns des autres tant tout est enchevêtré, entassé, agglutiné. Et les salles se succèdent, toujours plus sombres, plus encombrées, avec des objets parfois si énormes qu’on se demande où l’on pourrait mettre ces portes de plusieurs mètres de haut ou ces immenses jarres. Nous avons tout de même repéré de jolies statues tribales de l’Orissa auxquelles nous allons nous intéresser d’un peu plus près pour un achat prochain peut-être…

Antiquaire_Jet_Town_Cochin

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *