Lecture : Intouchable – Narendra Jadhav

intouchable

« Intouchable », c’est le titre du livre que je viens de terminer et qui m’a beaucoup touché. Ce livre est le récit de la vie d’une famille vivant au début du XXe siècle et issue de la plus basse caste possible en Inde, celle des Intouchables. A travers différents épisodes de leur vie, on découvre (avec une certaine horreur) comment étaient traités ces personnes, aussi appelées dalits, dans leur quotidien. Leur sort rimait avec mépris et humiliation. Je savais que les intouchables étaient rejetés de la société, mais j’ai été choquée que cela aille jusqu’à ce point. Ainsi, dans les villages, il était par exemple interdit aux dalits de prendre de l’eau directement dans le puits pour ne pas le « polluer ». Celui qui aurait enfreint cette règle se serait vu battu à mort. Il leur fallait pour avoir de l’eau, attendre que qu’une personne des plus hautes castes daigne bien leur faire l’aumône d’une casserole d’eau. Les dalits avaient également obligation de porter une cloche pour avertir les hautes castes de leur approche, afin que celles-ci puissent se tenir bien à l’écart. Le livre est plein d’autres exemples qui montrent l’inhumanité de système de castes. A l’époque, c’était la norme et tout le monde trouvait cela normal et mérité. La plupart des intéressés eux-mêmes acceptaient ce triste sort : en effet selon la religion hindouiste, ils ne faisaient que payer pour les mauvaises actions dont ils avaient été les auteurs dans leurs vies antérieures.

Le récit présente également un aspect historique intéressant sur la question de l’intouchabilité : on en apprend ainsi un peu plus sur le mouvement de révolte des intouchables dont le docteur Ambedkar était à la tête, les événements notoires de la lutte, les conflits avec Gandhi….

La fin du livre donne aussi un éclairage contemporain sur la problématique des castes. Bien que ce système ait été officiellement aboli dans la Constitution indienne, il semble qu’on ne change pas aussi facilement des mœurs existantes depuis des centaines d’années. Même si les traitements ne sont plus de l’ordre de ceux relatés plus haut, des discriminations existent encore. Question taboue en Inde et difficile à appréhender pour nous Occidentaux, il est difficile de nous en rendre compte vraiment. Mais juste à leurs noms, il semblerait que les indiens sachent immédiatement de quels castes un individu provient. Pour preuve que le travail pour l’égalité de tous les hindous est encore immense, il n’est pas rare de voir dans le journal une histoire de meurtre dans le cas d’un mariage entre intouchable et caste plus élevée.

Si vous voulez connaitre toute l’histoire en détails, voici les références du livre : « Intouchable »,  Narendra Jadhav, Ed. Fayard.

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *